Témoignages et paroles d’éleveurs : Articles de presse

Nos clients parlent de nous dans la presse

Découvrez ce que les conseils, les produits et l’approche globale Olitys ont permis d’améliorer chez nos clients.

Gaec de la Chapelle (29) – Journal Paysan Breton (Novembre 2018)

 

 

 

 

 

 

 

 

Laurent Raoul et Francis Bariou, les associés du GAEC de la Chapelle accompagné de Rémy CHEREL au centre.

Longtemps pénalisés pour la qualité du lait et embêtés par des divers problèmes sanitaires suite à un regroupement de troupeau, les éleveurs ont cherché à renforcer l’immunité de leurs animaux pour s’en sortir.

Un partenariat payant avec Olitys : le centre de gestion COGEDIS affiche les résultats, +75€ EBE / 1000L en moins de 3 ans (baisse du prix d’équilibre de 62€/1000L).

SANTE & SERENITE retrouvée à tous les niveaux.

Lire la suite

Earl de la Cavalerie (56) – Journal Paysan Breton (mars 2018)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’élevage de Rémy et Fabienne Gicquel, éleveurs en production de lait biologique

A l’EARL de la CAVALERIE, les époux Gicquel,  expliquent l’accompagnement en approche globale d’OLITYS avec un gain de 47 € des 1000 L de marge brute au bout d’un an.

Lire la suite

Vincent Lorand, Gaec de la Robinais (35) – Journal Grands Troupeaux Magazine  (janv. 2017)

Vincent LORAND, un des six associés du GAEC LA ROBINAIS, et Rémy CHÉREL, échangent régulièrement sur la santé du troupeau.

Suite à la mise en place d’un diagnostic et d’un accompagnement sur mesure par Olitys, le Gaec de la Robinais fiat ses comptes : +50€/1000L de Marge de brute en 2.5 ans. Même si tout n’est pas parfait, la sérénité dans le travail, la sérénité pour les hommes et la sérénité économique ont permis d’affirmer des choix stratégiques et une vision à plus long terme pour le Gaec.

Lire la suite

Vincent Lorand, Gaec de la Robinais (35) – Journal Paysan Breton (déc. 2016)

Vincent Lorand et Nathalie Frin 35 PB déc 2016

Vincent Lorand et Nathalie Frin, deux des six associés du Gaec La Robinais

Lire l’article

Les associés du Gaec La Robinais, éleveurs laitiers en Ille et Vilaine, vous présentent le bilan d’un travail mené depuis 2.5 ans en collaboration avec Olitys : conseils, produits et approche globale d’élevage

Cette progression sur les performances techniques et économiques de l’exploitation nécessite de la patience. La première année a été une année de relance des indicateurs de santé. La seconde année a été axée sur l’amélioration des performances économiques

      • Indicateurs de SANTÉ DU TROUPEAU
        – Moins de mammites ( – 65% )
        – Moins de vêlages difficiles, métrites ( – 60% )
        – Des bouses mieux digérées et moins d’odeur
        – « des vaches qui respirent la santé »
        – Du TP à la hausse (+1.33 pt)
        – Augmentation du cheptel sans achats extérieurs
      • Plus de SÉRÉNITÉ économique : un bon état de santé du troupeau et une situation économique plus sereine.
        « Avec Olitys, nous avons repris goût à la traite et nous sommes plus sereins avec nos animaux » – Vincent LORAND, associé au GAEC LA ROBINAIS, en charge du troupeau laitier

Au global, c’est donc un gain de marge brute de 50€/1000L en 2,5 ans
+ 26€/1000L la première année et
+ 24€/1000L la suivante,
dont plus de 50% impactent directement la trésorerie (frais santé, frais reproduction, qualité du lait, achats).

Sources : bilans comptables + estimation selon études ENVN INRA

« Avec OLITYS, nous progressons régulièrement depuis 2 ans », Vincent Lorand, associé au Gaec La Robinais

Hervé Kérandel, Earl Kérandel (29) – Revue Réussir Lait (fév. 2016)

Hervé Kérandel 29 REUSSIR LAIT fév 16

Rémy Chérel – Olitys (au centre), Hervé Kérandel (à droite)

Lire l’article

Eleveur laitier dans le Finistère, il explique comment l’approche globale Olitys lui a permis de retrouver en un peu plus d’un an, une sérénité économique avec des vaches plus robustes et beaucoup plus efficaces (+2200 kg/vache/an).

      • Indicateurs de SANTÉ DU TROUPEAU
        – Une meilleure locomotion
        – Un poil plus brillant
        – Moins de mammites (2 en 2015) et moins de lait jeté
        – Des bouses mieux digérées et moins d’odeur d’ammoniaque
        – Des vêlages et des veaux plus toniques
      • Plus de SÉRÉNITÉ : un bon état de santé du troupeau et une situation économique plus sereine
        « Avec Olitys, j’ai appris à observer mes animaux autrement, ce qui me permet de réagir plus vite », H. Kérandel
      • Indicateurs ÉCONOMIQUES
        Baisse des dépenses et pertes : 14.5 €/1000L
        – Frais santé : -2.5€/1000L (coût : moins de 45€/vache/an)
        – Frais de santé indirects (mammites…) : -5€/1000L
        – Frais de reproduction : -3€/1000L (coût : moins de 40€/vache/an)
        – Qualité du lait (pénalités cellules) : -3€/1000L
        – Moins de lait jeté : -1 €/1000L
        Gain et efficacité globale : 27€/1000L
        – Efficacité alimentaire (+0.15L/kg MS) : +15€/1000L
        – Impact longévité (+ 0.5 an) : +5€/1000L
        – Ventes de vaches en lait : +7€/1000L
        Investissement alimentaire technique Olitys : 5€/1000L

Au global, c’est donc un gain de marge brute de 36.5€/1000L dont les 2/3 impactent directement la trésorerie (frais santé, frais reproduction, qualité du lait, achat d’aliment).

Corine et Christian Voland, Gaec de la Piais (35) – Revue L’éleveur Laitier (oct. 2015)

Christian Voland Piais 35 ELEVEUR LAITIER oct 15

Christian et Corine Voland

Lire l’article

Eleveurs laitiers dans l’Ille-et-Vilaine, ils expliquent ce qu’ils ont pu améliorer en 2 ans :

      • Indicateurs santé du troupeau :
        – Résultats contrôle laitier passés de 250-300 000 à 130-150 000 cellules (stabilisés)
        – Baisse de 35% de la mortalité des veaux
        – Moins de mammites (divisées par 3)
        – Moins de lait jeté (de 5% à moins de 2% du volume)
        – « Construction de l’immunité » dès l’élevage des génisses
      • Plus de sérénité
      • Indicateurs économiques :
        Baisse des dépenses et pertes : – 30€/1000 L
        – Frais vétérinaires : -5€/1000 L
        – Frais de reproduction : -5€/1000 L
        – Mammites (divisées par 3) : -20€/1000 L
        – Moins de lait jeté : passé de 5% à moins de 2% du volume
        Gain et efficacité globale : + 24.5€/1000 L
        – Efficacité alimentaire : +12€/1000 L
        – Baisse de l’âge au vêlage à 24 mois : +2.5€/1000 L
        – Impact longévité (+ 1 an) : +10€/1000 L
        Investissement alimentaire technique Olitys : 10€/1000 L

Au global : gain de marge brute de plus de 40€/1000 L dont plus de la moitié impacte très directement la trésorerie (frais santé, frais reproduction, achat d’aliment).

Eric Minguy, Gaec de Pen ar Prat (29) – Journal Paysan Breton (sept. 2015)

Eric Minguy Pen ar Prat 29 PAYSAN BRETON sept 15

Eric Minguy (au centre), Rémy Chérel – Olitys (à gauche)

Lire l’article

Eleveur laitier dans le Finistère, il explique ce qu’il a pu améliorer en 2-3 ans :

      • Santé de son troupeau : passage de 350 000 à 150-200 000 cellules
      • Temps de travail (plus de sérénité) : suivi du troupeau seul pour 700 000 L de lait (2 robots)
      • Indicateurs économiques :
        Baisse des dépenses et pertes : – 18€/1000L
        – Frais vétérinaires : -4.5€/1000 L (coût : moins de 20€/vache/an)
        – Frais de santé indirects : -5€/1000 L
        – Frais de reproduction : -2.5€/1000 L (coût : moins de 40€/vache/an)
        – Pertes veaux-génisses : -6€/1000 L
        Gain et efficacité globale : + 28€/1000 L
        – Efficacité alimentaire (+0.1L/kg MS) : +10€/1000 L
        – Qualité du lait (TP et pénalités cellules) : +13€/1000 L
        – Impact longévité (+ 0.5 an) : +5€/1000 L

Au global : gain de marge brute de 37€/1000 L (déduction de l’investissement des solutions Olitys déjà intégrée) dont la moitié impacte très directement la trésorerie (frais santé, frais reproduction, qualité du lait, achat d’aliment).

Thierry Lecaplain (50) – Revue Vision Normande (mai 2015)

Thierry Lecaplain 50 VISION NORMANDE mai 15

Thierry Lecaplain (à gauche) et Rémy Chérel – Olitys (à droite)

Lire l’article

Eleveur performant en Normande dans le Sud Manche, il explique ce il a pu améliorer en moins de 2 ans :

    • Performance : +550 kg de lait, +1 g de TP tout en supprimant l’aliment de production
    • Reproduction : 62% de réussite en 1ère IA, +16 points en 2 ans
    • Qualité du lait : passé de 250 000 à 100 000 cellules (tout le monde dans le tank)
    • Santé et vitalité de son troupeau : des animaux moins sensibles avec très peu de mammites et une réduction très nette des dermatites
    • Rentabilité de son exploitation : + 20€/1000 L (bilan comptable à l’appui), + 9000€ de trésorerie/an
    • Sérénité : + tranquille au quotidien et pour les remplacements.
CONTACT 02 99 76 47 70

Les actualités

Interviewés par la revue Vision La Normande, la revue des éleveurs de Normande (Septembre 2019), Agnès et Nicolas P [...]

La ferme de la Piais présente ses installations Une alimentation naturelle L’alimentation des bêtes a aussi évolué. [...]

Rejoignez Olitys, une société ayant un projet alternatif pour le modèle agricole et développant une approche global [...]

Le SPACE se déroulera du 10 au 13 septembre 2019, au Parc-Expo de Rennes-Aéroport. Venez découvrir les nouveautés e [...]

Rejoignez Olitys, une entreprise humaine aux défis passionnants. Votre poste : Rattaché(e) au Pôle Achat-Logistique [...]

Derniers Témoignages