Un sol qui fonctionne – Paysan Breton (Mars 2020)

« Le sol est un estomac où la matière doit être transformée », a souligné Jean-Yves Talhouarn, spécialiste agronomie Olitys, à l’occasion des rencontres organisées récemment par l’entreprise.

Lire l’article du Paysan Breton.

« Le sol ne doit donc pas être cloisonné, la macroporosité et la microporosité doivent y être préservées. Idéalement, le sol est constitué de grosses mottes et est capable de retenir 20 à 25 % de son poids en eau. Les éléments nutritifs, les microorganismes, les vers de terre doivent pouvoir y circuler, y créer des réseaux.

Une analyse de sol ne suffit pas à conclure qu’il peut fonctionner. Un sol tassé, qui manque d’oxygène peut par exemple augmenter le risque de mycotoxines », indique Jean-Yves Talhouarn. Il invite les agriculteurs à respecter les « habitants du sol ». « Mieux vaut éviter d’épandre les lisiers au moment où les vers de terre se reproduisent, aux alentours du 15 au 25 mars et du 20 août au 10-15 septembre. »

Consulter l’article complet  

 

Un méteil permet de mieux préserver le potentiel en eau qu’un RGI.

 

 

CONTACT 02 99 76 47 70

Les actualités

« Le sol est un estomac où la matière doit être transformée », a souligné Jean-Yves Talhouarn, spécialiste agronomi

Le 13 Février 2020, Sainteny (50) accueille les Rencontres Olitys Quelle est la rotation idéale à avoir dans votre

Les Rencontres Olitys du 11 Février 2020 à Etrelles (35) «La démarche Olitys vise les équilibres biologiques du sol

Plouédern (29) accueille les Rencontres Olitys le 06 Février 2020 La deuxième session des Rencontres Olitys a début

Plogonnec (29) accueille les Rencontres Olitys le 12 Décembre 2019 Lors de la réunion technique du 12 décembre à Pl

Derniers Témoignages